350 élèves sapeurs-pompiers prêtent serment

Ils étaient 350 jeunes élèves sapeurs-pompiers (111 filles et 239 garçons) ,contingent 2017 à prêter serment  au terme de dix mois de dur labeur à l’Ecole Nationale de la Protection Civile à Sogoniko.

La cérémonie de sortie de 350 élèves  sapeurs-pompiers  ce jeudi était présidée ministre de la Sécurité et de la Protection civile Générale de Division Salif TRAORE. Il avait à ses côtés le directeur général de la protection civile, le colonel Major Seydou Doumbia, et le directeur de l’Ecole nationale de la protection civile ainsi que les directeurs généraux de la gendarmerie et de la police nationale. Après dix mois de dur labeur, les 350 jeunes sapeurs-pompiers ont clôturé leur formation.

Composé comme suit : 36  techniciens (baptisés Général de Division Souleymane Yacouba SIDIBE dit Bebel), 33  agents techniques (baptisés feu lieutenant Abdoulaye Tall ) et 281 sapeurs du rang (baptisés feu sergent Souleymane COULIBALY)

Les jeunes recrues  ont d’abord effectué une formation militaire de 4 mois au Centre d’instruction de Ségou pour leur permettre d’acquérir l’endurance et la discipline militaire nécessaire à l’exercice du métier de sapeur-pompier. Cette étape a été suivie d’une formation professionnelle d’équipier sapeur-pompier.

Au cours de cette deuxième phase de formation, les élèves ont reçu les connaissances théoriques et pratiques dans les disciplines aussi riches et variées comme l’éducation physique et sportive (EPS), l’extinction et le sauvetage, le secourisme, la prévention, l’éthique, etc..

Le directeur général de la Protection Civile a salué la réussite de cette formation, fruit de l’engagement, du courage et de la détermination du directeur national de l’école nationale de la protection civile et de tout le personnel d’encadrement ainsi que le soutien des hautes autorités à travers le ministère de la Sécurité et de la Protection civile.

“Il y a dix mois, je vous souhaitais la bienvenue à l’école nationale de la Protection Civile, aujourd’hui je reviens vers vous pour vous féliciter d’en être sortis avec succès. Vous avez dû relever des défis importants au niveau intellectuel, physique et moral ; je demeure convaincu que vous saurez tirer le meilleur profit des connaissances que vous venez d’acquérir. N’oubliez jamais que le meilleur auxiliaire que puisse trouver la discipline, est la peur”. C’est en ces termes que le Directeur Général de la Protection Civile a exprimé ses conseils aux jeunes sapeurs-pompiers à l’entame de leur carrière. Dans la même logique, le colonel-Major Seydou Doumbia, dira qu’être un sapeur-pompier est une fierté aussi et avant tout une vocation mais aussi une responsabilité, un don de soi. Il s’agissait pour lui d’inviter les jeunes pompiers au respect de la corporation et de la hiérarchie.

Cette cérémonie de sortie a été marquée par des scènes de simulations : l’extinction d’incendie, le sauvetage de personnes en dangers, mais aussi la remise de diplôme au 1er meilleur de chaque Corps (Techniciens, Agents Techniques, Sapeur du Rang).

Un fait marquant de cette cérémonie a été la démonstration d’autodéfense d’une unité sportive des jeunes sortants. Une première à l’école Nationale Protection Civile.

Ils étaient des milliers de parents et proches des jeunes sortants à prendre d’assaut la cour de l’école à Sogoniko.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *