Bla : LA PROTECTION CIVILE OUVRE UN POSTE DE SECOURS ROUTIER

Le directeur général de la Protection civile, le colonel Seydou Doumbia, était à Bla ce lundi. Il était venu représenter le ministre de la Sécurité et de la Protection civile à l’ouverture d’un poste de secours routier de sapeur-pompier. C’est désormais chose faite, la population de Bla et alentours va entendre la sirène de détresse de la Protection civile assez souvent. Finies les tracasseries et la longue attente pour secourir les personnes en peine.

Avant l’ouverture de ce poste, Bla qui est un grand carrefour attendait toujours, en cas d’urgence, les secours venant de la ville de Ségou. Après la visite des locaux et l’entretien avec le personnel, le directeur général de la Protection civile a remis au préfet de Bla, la clé d’un véhicule et tous les équipements dont le poste de la Protection civile a besoin pour faire face à sa mission. L’ouverture de ce poste à Bla est la réponse à la sollicitation du préfet au nom de la population. L’initiative répond aussi à la volonté de la protection civile d’être plus proche des populations pour qu’en cas de détresse, les victimes puissent disposer du secours nécessaire. Pour le colonel Seydou Doumbia, ce poste est une première étape. En effet, l’objectif est d’en faire un centre de secours. C’est pourquoi il a demandé aux autorités administratives et politiques et à toutes les bonnes volontés de Bla de faire en sorte que le poste se porte mieux. «Nous sommes là pour vous servir jour et nuit. Pour faire face à cette mission, nous avons besoin du soutien et de l’accompagnement de tous, notamment la municipalité », a déclaré le directeur général de la Protection civile. Le choix de Bla, dit-il, est dû au fait que la ville est un carrefour où le trafic est intense. Comme pour justifier la présence des agents de la Protection civile dans cette ville, Seydou Doumbia a indiqué que dé sormais en cas d’accident, le secours sera plus rapide, donc plus efficace. Selon lui, «plus on intervient rapidement, plus vite on soulage la victime». En un mot, quand l’unité de secours est proche des populations, l’intervention est rapide et le secours plus efficace. Le colonel Doumbia reste convaincu que l’ouverture de ce poste de secours routier à Bla va non seulement raccourcir le temps d’intervention, mais aussi rendre beaucoup plus performantes les missions d’assistance de secours.

Le préfet de Bla a indiqué que le service de la protection civile était fortement attendu par la population. Pour Boikary Traoré, Bla qui a comme second nom «ville carrefour», mérite cette attention, car le trafic y est intense avec son corollaire d’accidents de circulation qui sont presque courants.

Et le préfet d’ajouter qu’en matière de santé, plus le secours est rapide plus la victime a une chance d’être sauvée. Il a remercié le gouvernement pour cette vision en matière de protection des personnes, mais surtout de développement local. Le préfet a également assuré de l’accompagnement et du soutien de tous pour que le poste puisse faire face à sa mission de secours. En cas d’urgence, les populations de Bla et environs peuvent composer le 90 50 23 88. Retenons que dans le secteur de Bla et environs, il y a eu dans les six derniers mois de cette année un peu plus de 60 cas d’accidents graves qui ont nécessité l’appui de la Protection civile.

Mariam A.TRAORÉ
AMAP-Ségou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *